Gestion des périphériques avec udev

Udev permet de gérer les fichiers stockés sous /dev/. Ces fichiers sont créés uniquement si le périphérique correspondant est branché, et sont supprimés automatiquement lorsque le périphérique est déconnecté.
Les instructions udev se trouvent sous /etc/udev/rules.d/ (pour les distributions redhat) et déterminent les noms des fichiers, les autorisations, les propriétaires et groupes ainsi que les commandes à exécuter lorsq’un nouveau périphérique apparaît.

Pour vous donner un exemple, pour un lecteur dvd Pionner, j’ai ce contenu dans un fichier :

# PIONEER_DVD-RW_DVR-108 (pci-0000:00:14.1-scsi-0:0:0:0)
SUBSYSTEM== »block », ENV{ID_CDROM}== »?* », ENV{ID_PATH}== »pci-0000:00:14.1-scsi-0:0:0:0″, SYMLINK+= »cdrom », ENV{GENERATED}= »1″
SUBSYSTEM== »block », ENV{ID_CDROM}== »?* », ENV{ID_PATH}== »pci-0000:00:14.1-scsi-0:0:0:0″, SYMLINK+= »cdrw », ENV{GENERATED}= »1″
SUBSYSTEM== »block », ENV{ID_CDROM}== »?* », ENV{ID_PATH}== »pci-0000:00:14.1-scsi-0:0:0:0″, SYMLINK+= »dvd », ENV{GENERATED}= »1″
SUBSYSTEM== »block », ENV{ID_CDROM}== »?* », ENV{ID_PATH}== »pci-0000:00:14.1-scsi-0:0:0:0″, SYMLINK+= »dvdrw », ENV{GENERATED}= »1″

Publié dans Linux | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Création de systèmes de fichier sous linux : mkfs

Pour créer un système de fichier sous linux en ligne de commande, on utilise la commande mkfs.

Par exemple, pour créer un système de fichier en ext3, ayant pour label « sys_data », on lance cette commande :

mkfs -t ext3 -L sys_data /dev/sda5

Vous l’aurez compris, l’option -t sert à spécifier le type du système de fichier, et l’option -L, quant à elle, permet de définir le label du volume.

A noter que le commande mkfs est un programme frontal pour divers utilitaires de création de systèmes de fichiers.
Ainsi, quand on lance mkfs -t ext3, c’est en fait la commande mkfs.ext3 qui est appelée. Idem pour ext2 ou tout autre système de fichier.
Dernière chose à savoir, si l’option -t n’est pas utilisée, le système prend alors par défaut la commande mkfs.ext2.

Publié dans Linux | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

cron.allow vs cron.deny

Si /etc/cron.allow et /etc/cron.deny n’existent ni l’un ni l’autre, seul l’utilisateur root est autorisé à installer de nouveaux fichiers crontab.

S’il n’existe que /etc/cron.deny, tous les utilisateurs peuvent installer des fichiers crontab, sauf ceux que répertorie /etc/cron.deny.

S’il n’existe que /etc/cron.allow, l’utilisateur root et les utilisateurs indiqués peuvent installer des fichiers crontab.

Si les deux fichiers existent, cron.deny est ignoré.

Notez que l’interdiction d’un utilisateur par le biais des fichiers ci-dessus ne permet pas de désactiver leur crontab installé.

Publié dans Linux | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Mon parcours au cnam

Il y a deux ans, lorsque j’étais en prestation pour un grand groupe de transport en commun sur la région parisienne, une responsable m’a bien fait comprendre que pour évoluer au sein du département ingénierie, mon petit diplôme bac+3 (en l’occurrence un DEESINF pour ceux que ça intéressent), ne suffirait pas. J’ai donc repris des études en cours du soir et à distance, en vue d’obtenir un diplôme d’ingénieur en systèmesd’information (ISI). Depuis, je ne suis plus en prestation dans cette entreprise mais cette envie de diplôme a quand même persisté.

Voici donc le cursus que j’ai suivi, et que je suis encore (c’est super long le CNAM!)

En 2010-2011 :

– NFE209 – Ingénierie des systèmes d’information – Audit et gouvernance
– NFE210 – Ingénierie des systèmes d’information – méthodologie avancée
– SMB137 – systèmes embarqués
– TET102 – Management social pour ingénieur et communication (en cours)

En 2009-2010 :

– NFE113 – conception et administration de bases de données (VES)
– NFP107 – systèmes de gestion de bases de données (VES)
– NSY104 – Architectures des systèmes informatiques (VES)
– RSX101 – Réseaux et télécommunication (VES)
– NSY103 – Linux, principes et programmation
– RCP101 – Recherche opérationnelle et aide à la décision
– EME102 – Management et organisation des entreprises
– NFE107 – Urbanisation et architecture des systèmes d’information

Publié dans CNAM | 6 commentaires

Désactiver IPV6 sur Linux debian squeeze

Rien de plus simple; prenez votre éditeur favori et ajouter cette ligne dans le fichier /etc/sysctl.conf :

net.ipv6.conf.all.disable_ipv6 = 1

Redémarrez votre machine et le tour est joué!

Edit : suite à un commentaire pertinent d’un internaute, on peut également, au lieu de redémarrer, exécuter la commande sysctl -w pour que la modification soit prise en compte au lieu de redémarrer.

Publié dans Linux | Marqué avec , , , | 3 commentaires

Installer les outils de support sur windows serveur 2003

Les outils de support (support tools) peuvent être utiles pour voir s’il y a un problème sur votre serveur. Cependant, sur windows serveur 2003, ils ne sont pas installés par défaut.

Pour les installer, rien de plus simple; rendez vous sur cette page pour les télécharger : http://www.microsoft.com/download/en/details.aspx?id=7911 .

Il suffit d’exécuter ce fichier et de suivre les indications pour qu’au bout de quelques clics, tout soit configuré correctement.

Il suffit ensuite d’aller dans le répertoire C:\Program Files\Support Tools (en ligne de commande bien entendu!).

Voici la liste des outils à votre disposition :

– acldiag.exe
– addiag.exe
– apmstat.exe
– binddif.exe
– Bitsadmin.exe
– browstat.exe
– cabarc.exe
– dcdiag.exe
– depends.exe
– devcon.exe
– dfsutil.exe
– dhcploc.exe
– diruse.exe
– dmdiag.exe
– dnscmd.exe
– dnslint.exe
– dsacls.exe
– dsastat.exe
– dskprobe.exe
– efsinfo.exe
– exctrlst.exe
– filever.exe
– ftonline.exe
– getsid.exe
– gflags.exe
– httpcfg.exe
– iasparse.exe
– ksetup.exe
– ktpass.exe
– ldp.exe
– memsnap.exe
– movetree.exe
– msicuu.exe
– msizap.exe
– netcap.exe
– netdiag.exe
– netdom.exe
– nltest.exe
– ntfrsutl.exe
– poolmon.exe
– portqry.exe
– remote.exe
– repadmin.exe
– replmon.exe
– rsdiag.exe
– rsdir.exe
– sdcheck.exe
– setspn.exe
– shoaccs.exe
– sidwalk.exe
– spcheck.exe
– windiff.exe
– xcacls.exe

Publié dans Windows | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Changer le mot de passe root perdu sur Debian Squeeze

Si vous avez perdu le mot de passe root et que vous avez un accès physique à votre machine, voici la procédure à suivre pour le réinitialiser :

– redémarrer votre machine;

– lorsque Grub apparaît, sélectionnez la deuxième ligne, mode de dépannage (rescue mode);

– appuyez sur la touche e (pour éditer);

– placez votre curseur à la fin de la ligne commençant par Linux;

– ajoutez init=/bin/bash (attention vous êtes à ce moment en clavier qwerty, le slash se trouve alors à la place du point d’exclamation);

– appuyez ensuite sur ctrl+x pour booter;

– vous devez alors être connecté en root;

– remonter la partition en écriture avec la commande suivante : mount -o remount,rw /

– taper la commande passwd pour changer le mot de passe root.

 

A noter que cette procédure a été testée sur une debian Squeeze utilisant grub. Elle doit également être valable sur d’autres distributions utilisant le même chargeur de démarrage.

Publié dans Linux | Marqué avec , , , , | 17 commentaires

windows ne parvient pas à accéder au périphérique…

« Windows ne parvient pas à accéder au périphérique au chemin d’accès ou au fichier spécifié. Vous ne disposez peut-être pas des autorisations appropriées pour avoir accès à cet élément. »

C’est le message d’erreur qu’on peut avoir lorsqu’on déplace un fichier à travers le réseau et qu’on veut l’exécuter.

En effectuant un clique droit sur le fichier, puis en cliquant sur propriété, on peut voir en bas de la fenêtre qui s’ouvre le message suivant « Ce fichier provient d’un autre ordinateur et peut éventuellement être bloqué pour protéger cet ordinateur ».

Il suffit alors de cliquer sur « Débloquer » pour que le fichier puisse être exécuter.

Publié dans Windows | Marqué avec , , | Un commentaire

source detected that destination failed to resume on esx 4.1

Voilà qu’aujourd’hui j’ai eu le message d’insulte suivant lorsque j’ai voulu migrer une machine virtuelle d’un hôte à un autre dans un cluster : « source detected that destination failed to resume ». Le message est apparu à 82% de la migration.
En fait, il s’agit d’une petite différence de configuration entre les deux hôtes. L’un des deux a son datastore de configurer avec une adresse ip, et l’autre avec son hostname. Résultat, l’UUID des volumes est différent (on peut le voir avec la commande /usr/sbin/vdf -h), et donc la migration ne peut pas se faire.
A noter que j’ai vu cette différence de configuration en tapant la commande /usr/sbin/esxcfg-nas -l.

Résolution : Si vous avez une licence supérieure à « standard », vous pouvez effectuer une migration d’un datastore à un autre, puis démonter le datastore incriminé pour le remonter avec les bons paramètres.
Par contre, si vous avez comme moi une licence standard, vous n’avez plus qu’à arrêter vos VM, les supprimer de l’inventaire pour ensuite pouvoir démonter/remonter le datastore, avant de pouvoir ajouter à nouveau les VM à l’inventaire et les redémarrer. La migration devrait ensuite pouvoir se faire sans problème.

Un peu de lecture si vous voulez en savoir un peu plus (en anglais dans le texte!) :

http://kb.vmware.com/selfservice/microsites/search.do?language=en_US&cmd=displayKC&externalId=1006052

Publié dans Vmware | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Comparatif fichiers de configuration Linux Debian / RedHat

Si comme moi vous passez d’une distribution Linux Debian à une RedHat et que, comme moi, votre mémoire de poisson rouge vous joue des tours au moment de vous rappeler ou se trouvent les différents fichiers de configuration des distributions sus-nommées, voici un petit récapitulatif, rien que pour vous (heu… surtout pour moi en fait!).
Pour information, ce comparatif a été établi à partir d’une debian squeeze(6) et une RHEL 5.
Celui-ci n’est pour le moment pas complet. J’essaierai de le compléter au fur et à mesure.

Catégorie Debian Redhat Description
Réseau /etc/hosts /etc/hosts Association des adresses IP et des noms d’hotes (hostname ou fqdn)
/etc/resolv.conf /etc/resolv.conf Détermine le nom des serveurs dns ainsi que le nom de domaine
/etc/network/interfaces /etc/sysconfig/network-scripts/* Sous redhat, la configuration des interfaces réseaux est séparés dans plusieurs fichiers
Publié dans Linux | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire